13/02/2006

Et pour son plus grand plaisir

Je lui ai donné quelques rangées de livres et une place dans le salon qui lui va à ravir. Longue vie à cette bibliothèque !

22:56 Écrit par La fee crochette | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Tout ce que tu... touches devient merveille! Il en a de la chance ton petit mari d'amour :-))

Bibises

Zouzou

Écrit par : Zouzou | 14/02/2006

découverte en sautant d'un lien à l'autre, j'ai découvert votre blog il y a quelques jours, je l'ai trouvé très joli et j'ai tout lu d'un coup. vous réussissez le tour de force de créer un univers de conte de fée avec votre quotidien et on est conquis. pour vous donner toutes mes impressions, je trouve cependant que l'accession au contenu du blog n'est pas facile, la page d'accueil est un peu déconcertante car on se demande s'il y a un contenu et si oui, où le trouver (peut-être est-ce aussi volontaire de votre part). vous auriez sans doute plus de visistes et de commentaires si vous facilitiez l'accès (mais j'ai conscience que ce n'est peut-être pas votre but). à bientôt, sans doute

Écrit par : Glo | 15/02/2006

chouette!! je ferais aussi peut être un blog de mes créations... j'ai tellement envie de faire des "trucs" en ce moment! ah si j avais plus de sousous pour le matériel et les magasines!! Mais j'ai fais de jolies compos de bougies de brics et de brocs... :o)! à suivre pour les créations de la fée'lyne :o))
gros bisous

Écrit par : Elisabeth | 17/02/2006

Tu as des doigts de fée Kikou,
Tu as vraiment la fibre créatrice, il y a longtemps que je ne suis plus venue sur ton blog, et sur les autres d'ailleurs, mais à chaque fois, c'est un réel plaisir de contempler tes créations. Je voudrais pouvoir avoir plus de temps pour la création, mais il n'y a que 24 heures dans une journée. Moi, je verrais mieux faire ça à plusieurs copines, un soir par semaine, on est plus sûre de s'y tenir, sinon on fait passer le reste avant.
Bisous et bonne créativité.

Écrit par : Porcinet | 20/02/2006

Les commentaires sont fermés.